Les Crunelle en voyage

15 décembre 2011

This is the end....

Fin du voyage de 6 semaines, nous repartons demain, avec un sacré détour de 2700 km vers le sud, puisque l'avion de Paris part de Rio. 6 heures d'avion pour rien, le vol Rio-Paris passe à côté de Natal ! 

En partant à 15h en avion de Natal, on prendra l'avion à Rio à minuit (heure locale) pour arriver à 14h à Paris (heure locale), puis un car puis un train, et à la maison vers 22h... si tout ça fonctionne bien !

Voilà quelques dernières photos :

PC140003

Le petit port de Pirangi, à quelques km de Cotovelo

PC140004

PC140009

PC140014

PC140016

PC140017

et au bout du chemin, les voyages de 2012 !

 

Posté par mp g crunelle à 15:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]


L'arrière-pays (ou Sertao)

Plus de 500 km AR pour voir ce qui se passe loin des plages du Rio Grande do Norte, à l'intérieur...

Cela vaut le déplacement, sorte de repérage pour nos prochaines séjours.

DSC07234

Comme partout au Brésil, papaï Noël et mamaï Noël occupent une place privilégiée 

dans les villes et villages. Les touristes que nous sommes n' hésitent pas à se faire tirer 

le protrait...

DSC07222

La plus haute statue catholique du monde : 56 mètres, dédiée à Sainte Rita.

PC130034

Pour info, le Corcovado de Rio ne mesure "que" 36 mètres. Voilà son petit frère à

Curreias Novos.

DSC07235

PC130071

 

DSC07241

La capitale du Tungstène (un minéral) dans le Rio Grande do Norte, c'est Curreais Novos.

DSC07245

Petit coin tranquille dans cet immense pays : on est à Totoro.

PC130062

Un phénomène de la nature : un rocher qui émet des sons quand on le cogne avec une pierre...

DSC07225

PC130068

Ramassage scolaire à Totoro

et pour finir, retour à Natal avec le Fort des trois rois mages, construit en 1596 :

PC120010

et le nouveau pont qui emjambe le rio Potengi :

PC120018

 

Posté par mp g crunelle à 01:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 décembre 2011

Vite, vite...

DSC07208

Pleine lune et reflets sur la mer, début de soirée

PC110003

L'eau chaude de la douche : système "un peu" dangereux puisque les branchements (non isolés) provoquent de temps en temps des décharges...

 

Demain, virée à 4 dans l'arrière-pays (on devrait voir des collines et des peintures rupestres). D'autres photos dans la foulée.

Até logo !

Posté par mp g crunelle à 15:56 - Commentaires [1] - Permalien [#]

10 décembre 2011

Natal historique

Petite virée pour découvrir les anciennes maisons et églises de Natal. Il n'en reste plus beaucoup, beaucoup moins qu'à Pelotas.

PC090010

Une statue à la mémoire de John Kennedy, mais on ne sait pas trop pourquoi...

PC090013

La cathédrale : Igreja Matrie de Nossa Senhora de Apresentaçao (1644)

PC090016

PC090023

La colone Capitole qui provient des ruines du temple de Jupiter à Rome, fut offerte par Mussolini dans les années 30 pour remercier la ville d'avoir accueilli deux aviateurs italiens qui avaient relié Rome à Natal sans escale. Elle fut renversée par les communistes après la seconde guerre mondiale, il ne reste que le sommet.

PC090024

Mémorial à Luis de Camara Cascudo, historien et lettré, originaire de Natal

PC090029

Petit coup d'oeil coquin sur les fesses rebondies de ce jeune brésilien statufié

PC090032

PC090035

PC090038

Prefeitura de Natal, autrement dit la mairie, datant de 1922.

PC090045

Il reste dans le centre historique quelques vieilles demeures...à l'abandon.

PC090050

Le théâtre Maranaon, construit en 1898, est toujours en activité.

PC090056

PC090067

PC090071

Natal (Noël) à Natal....

Une inflation de pères Noël, de toutes les tailles, de toutes les couleurs...et la même frénésie qu'en Europe - du moins en France - pour faire les achats avant le 24 décembre. Mais ici on ne connaît pas la crise, bien au contraire!!!

 

 

Posté par mp g crunelle à 13:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 décembre 2011

Toujours Natal

PC080008

La mode de Noël 2011 à Natal

PC080002

Le 4e larron a déjà abandonné la révolution !

PC080007

Pour les séniors de notre génération, c'est plus loin...

PC080009

 

Posté par mp g crunelle à 22:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]


06 décembre 2011

Pique-nique interculturel au bord de la mer

PC060019

PC060033

PC060026

Réunion internationale, polylinguistique :

- un hollandais de nationalité belge

- deux belges de nationalité française

- une brésilienne de nationalité hollandaise et brésilienne

- une brésilienne mariée à un canadien, mais de nationalité brésilienne

- une suisse francophone née au  Brésil, de nationalité suisse

- et un italien, de nationalité suisse

réunis pour fêter la fin de la journée...

Posté par mp g crunelle à 23:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Meteo

Nous avons appris que les premiers flocons de neige étaient tombés en Belgique...

Nous en sommes vraiment désolés, on se demande maintenant si on va revenir !

Sur la terrasse, 30°, l'eau à 27°, serait-ce bien raisonnable de quitter le paradis ?

PC020010

mais la vie est quand même dure sous les tropiques pour les pépés :

PC060003

Tout ça pour une bonne tajine de poulet aux légumes...

PC040006

Si ça penche ce n'est probablement pas voulu... quoiqu'après quelques cachaça....

PC060001

Posté par mp g crunelle à 16:07 - Commentaires [1] - Permalien [#]

03 décembre 2011

Venir travailler au Brésil, ça vous tente ?

Un très intéresant article de l'AFP sur les possibilités de travail au Brésil :

Afeida Ghaleb, 33 ans, ne regrette pas d'avoir quitté la France en juillet pour tenter l'aventure au Brésil, pays moteur de l'Amérique latine, qui attire de plus en plus d'Européens en quête d'opportunités.

"Je sens que j'ai échappé à la crise en Europe. Je suis de double culture (franco-arabe) et j'avais envie d'une expérience à l'international", a déclaré à l'AFP la jeune Française qui a passé dix ans dans une entreprise d'agro-alimentaire en grande banlieue de Paris.

Embauchée chez Michelin à Rio de Janeiro avec un contrat local, elle explique qu'au Brésil, "c'est plus ouvert, on n'est pas catalogué. La France malheureusement, ne valorise pas la diversité".

Septième économie du monde, le géant sud-américain a connu une hausse du PIB de 7,5% en 2010 et table cette année sur une croissance de 3,5%, supérieure à la moyenne mondiale. Son taux de chômage a baissé à 6% cette année, le plus bas depuis 2002.

Contrairement aux Européens de plus en plus nombreux à arriver et qui se heurtent au problème du permis de séjour, Afeida a obtenu avec Michelin "un visa de deux ans renouvelable".

Arrivé début octobre en touriste, Alejandro, un Espagnol de 33 ans, n'a pas cette chance et vit de petits boulots comme DJ ou guide dans les favelas: "Avec la crise et le chômage en Espagne, j'avais besoin de changer d'air, d'une ville avec la plage et le soleil. Il faut aller où les choses vont mieux. Mais mon visa expire dans un mois et demi", a dit ce Madrilène à l'AFP. Il deviendra "illégal" s'il n'arrive pas à renouveler son visa pour trois mois encore, le maximum permis.

Comme Afeida, Alejandro "partage un appartement en colocation" dans le quartier chic d'Ipanema. Ces nouveaux arrivants, à leur grande déconvenue, font face à l'explosion des prix dans le pays, tirés par la bonne santé de l'économie et l'accueil de la Coupe du monde de football en 2014 et des jeux Olympiques en 2016.

Selon le ministère de la Justice, le nombre d'étrangers en situation régulière a augmenté de plus de 50% de janvier à juin, passant de 962.000 à 1,5 million et ne cesse de croître, Portugais en tête aidés par la langue commune.

De décembre 2009 à juin 2011, les Portugais sont passés de 277.000 à 329.000 et les Espagnols de 58.500 à près de 81.000. Les Français de 16.500 à 17.800.

Mais les autorités estiment aussi à plus de 600.000 le nombre d'immigrants en situation irrégulière, en augmentation constante. De ce total, 40% sont Boliviens suivis par les Chinois (13%).

"En Europe, le Brésil est vu comme une terre d'opportunités", a déclaré à l'AFP la directrice de la Chambre de commerce espagnole de Sao Paulo, Nuria Pont.

Cette augmentation est due non seulement à la crise en Europe, mais à la demande énorme du Brésil, selon elle.

"Il y a quarante millions de nouveaux consommateurs -presque la taille de l'Espagne- qui sont sortis de la misère et le marché brésilien n'arrive pas à satisfaire la demande", a-t-elle expliqué.

"Il manque huit millions de professionnels qualifiés - comme des ingénieurs - que les universités brésiliennes mettront cinq ou six ans encore à former", a-t-elle ajouté.

Le jeune architecte espagnol David Galipienzo, qui implante un projet immobilier à Rio, témoigne: "en Espagne, on est tombé de 800.000 logements par an à moins de 100.000. Ici, la demande ne cesse d'augmenter", a dit David.

L'économie brésilienne en plein boom, avec la création de 2,5 millions d'emplois en 2010, associé à la crise dans les pays riches, a fait que légion de Brésiliens qui avaient émigré dans les années 90 aux Etats-Unis, au Japon et en Europe sont revenus au pays.

De 2005 à 2011, le nombre de Brésiliens vivant à l'étranger a chuté de moitié, de quatre millions à deux millions, selon les chiffres officiels.

 

Posté par mp g crunelle à 23:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Plages du sud du Rio Grande do Norte

PB300016

Nous sommes descendus vers le Sud de Natal : une expédition en bus, tout seuls.

On se débrouille en portugais... C'est l'aventure!!!

PB300028

1ère étape : Baia de Formosa.
Vue de la pousada sur la baie. Il fait plus chaud qu'à Coto Velo, car moins de vent.

Petite ville calme...village de pêcheurs, sans trop de touristes.

Mais les dunes sont assiégées par les buggies. C'est pas notre truc!!

 

PB300032-1

Une vue de carte postale...

PB300034

On se repose de la chaleur sous les cocotiers. On est désoléspour vous qui commencez à avoir froid!!!

PB300042

Le village de pêcheurs de Baia. 

PC010001

 

PC010068

PC010076-1

Sur les plages du Nordeste, ici à Pipa, il y a des surfeurs partout...

C'est un spectacle dont on ne se lasse pas.

PC010014

Coucher de soleil sur la plage à Pipa

PC020014

A Pipa, petite ville balnéaire, envahie par les touristes.

Ce pêcheur est le seul habitant authentique!

PC020021

Sur la route du retour, à Parnamirim.

PB290003

Chuchu nous attend chez Sébas et Monica

 

 

Posté par mp g crunelle à 13:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 novembre 2011

Pause...

Nous partons 3 jours dans le sud, à environ 100 km d'ici.

Pour vous rapporter des photos des plages et baies paradisiaques de l'Etat du Rio Grande do Norte !

Donc ne vous étonnez pas de notre silence d'ici fin de semaine...

PB270008

on the road again...

Posté par mp g crunelle à 19:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]